Les meilleurs matériaux pour une jardinière, un pot

Meilleurs matériaux pour une jardinière
table des matières

Les pots, jardinières, bacs sont indispensables pour créer des oasis de verdure. En plus d’offrir un habitat vital pour les plantes, ils apportent aussi leur esthétique. Plusieurs matières existent pour ces contenants : bois, plastique, terre cuite, zinc, béton, géotextile, résine, métal, osier…

Tous les matériaux pour une jardinière, un pot, un bac

Chaque matériau à ses avantages, ses désavantages, c’est pourquoi il vous faudra bien choisir le matériau que vous voulez en fonction de ce que vous recherchez. Ce que vous voulez planter, le style que vous voulez, l’endroit où vous voulez mettre le contenant (extérieur/intérieur), les conditions météorologiques de votre extérieur… En bref, il y a des options pour tous les goûts, pour tous les besoins. Chaque jardinier, amateur ou expérimenté, peut trouver son bonheur. 

Jardinière et pot en bois

Un aspect naturel et chaleureux, le bois s’intègre parfaitement à tout jardin et balcon. Il offre une bonne isolation, aidant à protéger les racines des plantes contre les changements de températures. Le bois résiste aussi très bien au gel et aux UV. Certaines essences comme le cèdre ou le teck sont très durables et peuvent durer de nombreuses années à l’extérieur. D’autres essences résistent très bien à l’humidité : teck, cèdre, cyprès, chêne blanc…

Un autre avantage d’un pot / d’une jardinière en bois est que vous pouvez le / la construire vous-même et avoir la taille, forme de votre choix ! Pour nos adeptes d’écologie, le bois est une ressource renouvelable que vous pouvez choisir en fonction de sa provenance (forêt gérée de manière durable par exemple).

jardinière et pot en bois

Jardinière et pot en plastique

Léger, un pot ou une jardinière en plastique est facile à déplacer, mais léger ne veut pas dire fragile, le plastique résiste bien aux intempéries et ne se casse pas facilement. Un autre gros avantage de ce matériau est son prix, pas cher, les pots et jardinières en plastique ont des prix défiant tout autres matériaux. 

Les pots et jardinières en plastique, c’est aussi un large choix de couleurs, de tailles, de formes… ce qui vous laisse une grande liberté pour vous créer un extérieur moderne et original.

Jardinière et pot en plastique

Jardinière et pot en terre cuite

Le pot / la jardinière en terre cuite profite d’une esthétique naturelle : c’est le pot traditionnel par excellence. Cependant, ce type de pot peut être cher, surtout si vous souhaitez une grande taille…

La terre est aérée : les pots en argile étant poreux, l’air et à l’eau traverse les parois des pots en terre cuite (favorisant la santé des plantes et des racines). La terre cuite offre aussi une certaine isolation contre les variations de températures aux racines. Et ce n’est pas tout, étant lourd, les pots en terre cuite sont stables et parfait pour les plantes grandes et/ou hautes. J’ajouterais qu’avec ce type de matériau, il faut faire attention au gel.

Jardinière et pot en terre cuite

Jardinière et pot en zinc

Un aspect moderne, contemporain, élégant, utilisé dans les extérieurs modernes ou urbains, les pots en zinc sont durables, (si bien entretenus)  résistant aux intempéries, à la corrosion, mais ils sont également légers. 

Mais ! Ils peuvent se réchauffer rapidement au soleil (et nuire aux racines). Le zinc n’est pas poreux, il faut donc faire attention à l’arrosage et au drainage. Ce genre de pot peut couter cher et n’est pas très écologique.

Jardinière et pot en zinc

Jardinière et pot en béton

Le béton est extrêmement durable et résistant : c’est le choix idéal pour une utilisation extérieur. Vous vous en doutez, étant lourd, ce type de pots est stable (mais difficile à déplacer). Grâce à leur aspect moderne, ils peuvent se fondre parfaitement dans tout espace extérieur.

Le béton est un excellent isolant thermique, (protégeant les racines des changements de températures) mais il peut rendre l’aération de la terre compliquée. Pour ce qui est du prix, ce type de pot est plutôt cher…

Jardinière et pot en béton

Jardinière et pot en géotextile

Le géotextile est un matériau respirant : permettant une excellente aération des racines (réduis le risque de pourriture, favorise une croissance saine). Le drainage se fait efficacement, empêchant l’accumulation d’eau excessive. Ce type de pot favorise aussi un système racinaire plus sain !

Facile à transporter, facile à stocker, écologique, convenant à une grande variété de plantes… un pot en géotextile, c’est de nombreux avantages.

Mais un pot en géotextile, c’est aussi une durabilité moins importante que les autres matériaux, un arrosage plus fréquent, une isolation pas assez importante pour les racines des plantes dans les climats froids et une stabilité moins importante que les pots plus lourds.

Jardinière et pot en géotextile

Jardinière et pot en résine

La résine résiste bien aux éléments (elle ne se fend pas, ne se décolore pas, ne rouille pas…) ce qui en fait un excellent choix pour l’extérieur. Les pots en résine sont légers, et disponibles dans une variété de couleurs, formes et tailles, ce qui vous permet d’avoir parfaitement ce que vous voulez. La résine, c’est aussi un entretien minimal et surtout un prix abordable ! 

Jardinière et pot en résine

Jardinière et pot en métal

Les pots / jardinières en métal, c’est avant tout un design contemporain, industriel qui complète bien les décors modernes, minimalistes. Légers, ils sont faciles à transporter, ils sont aussi généralement durables si bien entretenus.

Le métal se réchauffe au soleil : ce qui est bien pour réchauffer les racines en début de saison de croissance, mais, ce qui peut aussi surchauffer les racines en plein soleil. À noter aussi que les pots en métal ont un risque de rouille. 

Jardinière et pot en métal

Jardinière et pot en osier

Si vous cherchez une apparence naturelle, rustique, le pot en osier est ce qu’il vous faut : léger, durable, écologique, il a de nombreux arguments. Avec toutes les formes de tissage, toutes les tailles, vous avez de quoi trouver votre bonheur… 

Cependant, un pot en osier, c’est aussi de l’entretien, une durabilité limitée à l’extérieur (les températures extrêmes, les longues durées en extérieur sont déconseillées), un risque de pourriture et une stabilité moins importante que les pots plus lourds. 

Jardinière et pot en osier
Matériaux Aération des Racines Poids Durabilité Prix Drainage de l'Eau
Bois
++
+
++
++
+++
Plastique
+
+++
+
+++
++
Terre cuite
+++
-
++
+
+++
Zinc
+
++
+
++
++
Béton
-
--
+++
-
+
Géotextile
+++
+++
+
+++
+++
Résine
+
++
++
++
++
Métal
-
+
+++
-
+
Osier
++
+++
-
+++
++