Comment protéger l’intérieur d’une jardinière en bois ?

proteger interieur jardiniere bois
table des matières

Les jardinières en bois enrichissent nos espaces de vie avec leur charme naturel. Cependant, leur exposition aux éléments naturels et aux nuisibles peut accélérer leur dégradation. Une protection adéquate est donc cruciale pour préserver leur beauté et leur intégrité sur le long terme. Cet article vous guide à travers les meilleures pratiques pour protéger à la fois l’intérieur et l’extérieur de vos jardinières en bois, assurant ainsi leur durabilité et le maintien de leur apparence esthétique.

Pourquoi protéger l'intérieur de sa jardinière ?

Le bois est un matériau vivant qui évolue avec le temps. Sous l’effet des éléments extérieurs, il peut se dégrader, se fendre, changer de couleur, ou encore pourrir. La protection de votre jardinière en bois est donc essentielle pour plusieurs raisons.

Prévention de la Pourriture

La pourriture est l’ennemi numéro un des jardinières en bois. Causée principalement par l’humidité constante, notamment dans les zones de contact entre le sol et la jardinière, elle peut conduire à une détérioration rapide. Les bois non traités ou naturellement moins résistants à l’humidité sont particulièrement vulnérables.

Augmentation de la Durabilité

Une jardinière bien protégée est une jardinière qui dure. Le traitement contre les agressions biologiques (comme les champignons et les insectes xylophages) et contre les intempéries permet de prolonger significativement la vie de la jardinière. Cela représente un investissement initial qui se traduit par des économies à long terme, en évitant le remplacement fréquent du mobilier de jardin.

Préservation de l'Esthétique

Outre les aspects fonctionnels, l’esthétique joue un rôle crucial dans le choix du bois pour les jardinières. La protection adéquate permet de maintenir l’apparence désirée du bois, qu’il s’agisse de conserver sa couleur naturelle ou de maintenir l’intégrité d’une finition appliquée, comme une lasure ou une peinture.

Comment protéger sa jardinière en bois ?

Le choix du matériau de protection pour l’intérieur et l’extérieur de votre jardinière dépendra de plusieurs facteurs, notamment du type de bois, de l’exposition aux éléments, et de vos préférences esthétiques.

Bâche en Plastique

L’utilisation d’une bâche en plastique pour doubler l’intérieur de la jardinière est une méthode populaire en raison de sa simplicité et de son coût relativement bas. Les bâches en polyéthylène ou les liners de piscine offrent une imperméabilité efficace, empêchant l’eau d’atteindre directement le bois. Cependant, pour une approche plus écologique et durable, envisagez l’utilisation de matériaux biodégradables ou recyclés, qui offrent une protection similaire sans l’impact environnemental associé aux plastiques traditionnels.

bache en plastique interieur jardiniere

Doublure Métallique

Le métal, tel que le zinc ou l’acier galvanisé, offre une excellente barrière contre l’humidité et les parasites. Le zinc, connu pour sa résistance à la corrosion et sa facilité de manipulation (il peut être coupé et plié à la forme désirée), ajoute également une touche esthétique distincte. L’acier galvanisé, traité pour résister à la corrosion, est une autre option durable qui peut être peinte pour s’harmoniser avec votre palette de couleurs. Ces matériaux nécessitent un investissement initial plus élevé mais offrent une protection à long terme supérieure.

Revêtements et Traitements Naturels

Les huiles et cires naturelles, telles que l’huile de lin ou l’huile de tung, sont des options écologiques pour protéger le bois. Elles pénètrent profondément dans le matériau, offrant une protection contre l’humidité tout en laissant le bois “respirer”. Ces traitements nécessitent généralement des applications régulières pour maintenir leur efficacité mais sont une excellente option pour ceux qui préfèrent une approche plus naturelle et moins toxique.

Comment protéger l’Extérieur de sa Jardinière

La protection de l’extérieur de la jardinière est tout aussi importante que celle de l’intérieur. Elle doit faire face aux UV, aux variations climatiques, et à l’usure générale.

Traitements pour le Bois

Les traitements préventifs, tels que les vernis, les lasures, et les peintures extérieures, forment une barrière protectrice contre les éléments. Le choix du traitement dépendra de l’effet esthétique désiré et du niveau de protection nécessaire. Les produits contenant des agents fongicides et insecticides ajoutent une couche de protection contre les agressions biologiques.

Maintenance Régulière

Une inspection annuelle de votre jardinière permet de détecter les signes de détérioration ou d’usure et d’appliquer les traitements nécessaires. Le nettoyage, le ponçage, et la réapplication de couches protectrices aident à maintenir l’intégrité et l’apparence du bois sur le long terme.